Loisirs – chateau – de – clisson

L’histoire du château

Le château de Clisson est perché sur un éperon dominant la vallée de la Sévre. Sa partie la plus ancienne est le donjon-coquille, sur la partie la plus élevé du terrain. Bien qu’habituellement attribuées au XIIIe siècle, certaines fenêtres semble plutôt remonter au XIIe siècle. Les premiers seigneurs du château de Clisson occupaient déjà le site au début du XIe siècle. Ce plan polygonal était bordé de bâtiments comprenant une grande salle, des cuisines, des chapelles et des appartements seigneuriaux. L’accès se faisait par un grand châtelet en grande partie incorporé dans un gros donjon quadrangulaire du XIVe siècle, oeuvre d’Olivier III de Clisson (mort en 1343). C’est une tour résidentielle de cinq étages, éclairée par d’étroites ouvertures rectangulaires et coiffée de mâchicoulis. Une grande tour cylindrique surmontée d’une tour de guet secondaire lui fait face et protège la partie sud du donjon-coquille. Après 1420, le château de Clisson fut la propriété ducale et au cours de la deuxieme partie du XVe siècle, l’ancienne entrée subit des modifications et la courtine fut prolongée en direction du nord et complétée par une barbacane. Pendant la même période, le château fut agrandi à l’ouest par un nouvel enclos rectangulaire de près de cent mètres de longueur, armé de tours avec casemates pour l’artillerie. A la fin du XVe siècle ou au début du XVIe siècle, des fausses braies complétèrent la façade sud. Lorsqu’en 1491 la Bretagne perdit son indépendance, l’importance stratégique du château de Clisson diminua. Toutefois, jusqu’à la Révolution, le château participa encore à de nombreux faits militaires.